Fiche 1: Comment choisir sa prépa ?

Les classes préparatoires permettent, sur deux ou trois ans, de se présenter aux grandes écoles d’ingénieurs.

Il existe plusieurs voies possibles (MPSI, PCSI, PTSI…) en fonction de la matière dominante.

Dans ce qui va suivre, nous allons rapidement voir les trois principales filières et leurs spécificités.

 

I- MPSI (Maths Physique Sciences de l’Ingénieur)

  • Matière dominante

En MPSI, les mathématiques occupent une toute autre dimension. Elles sont très poussées et très théoriques. Cette filière est recommandée aux meilleurs élèves en séries S1 et S3.

  • Profil

Pour réussir sa prépa en MPSI, il faut avoir une base très solide en maths, mais pas seulement. Il faut aimer la matière et avoir des prédispositions pour faire évoluer sa façon de penser et de raisonner.

Cela exige une concentration et une quantité importante de travail. Il ne suffit pas de comprendre le cours, il faut connaitre les démonstrations de chaque théorème ou proposition mais aussi savoir les astuces pour résoudre chaque type d’exercice, et pour cela, il faut les avoir déjà faits.

 

II- PCSI (Physique Chimie Sciences de l’Ingénieur)

  • Matière dominante

En PCSI, les sciences physiques prennent le dessus. Le programme de maths est moins vaste, mais reste quand même assez poussé, surtout quand on vient de la série S2. Les élèves en séries S1 et S3 sont bien sûr avantagés ainsi que les meilleurs élèves de la série S2.

  • Profil

En PCSI, il faut aussi être bon en maths. Néanmoins, la physique et la chimie représentent le pilier. Il faut aimer les sciences physiques et avoir des bases solides dessus car si une grande partie du programme reprend les notions vues en Terminale S1, beaucoup de nouvelles notions assez compliquées y sont présentées et le rythme est très soutenu. Une charge de travail importante est donc obligatoire.

 

III- PTSI (Physique Technologie Sciences de l’Ingénieur)

  • Matière dominante

En PTSI, les mathématiques et les sciences physiques sont moins strictes que dans les filières précédemment citées. Les sciences industrielles prennent le dessus. Elles sont assez vastes et comprennent de la mécanique, des matériaux, du dessin industriel, de la logique, etc. Les TP de SI constituent une expérience inoubliable pour les amoureux des sciences appliquées et pratiques. Les élèves en Série S3 sont avantagés.

  • Profil

Réussir en PTSI exige d’aimer les sciences industrielles et de s’y donner à fond, surtout en TP. Il faut néanmoins avoir des bases solides en maths et en sciences physique. De façon générale, la charge de travail est moins importante que dans les filières vu précédemment.

 

De façon générale…

La prépa demande d’être polyvalent. Le programme est très dense sans parler de l’Anglais et de la Philosophie qui occupent une place très importante.

  • Il faut être très Motivé(e)
  • Il faut avoir un bon Équilibre de Vie (nourriture, sommeil, sport)
  • Il faut être prêt(e) à consacrer Beaucoup de Temps aux Études
  • Il faut aussi travailler Vite, Régulièrement et Méthodiquement (organisation impeccable).

Quelque soit l’issue, la prépa permet de développer et d’acquérir une formation scientifique très solide, réputée partout dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *